LA CONSTRUCTION DURABLE

Depuis que l’Homme a pris conscience de l’état de son environnement, il ne cesse de chercher les solutions pour limiter les facteurs de la pollution et de l’endommagement la planète. Par ailleurs, même les professionnels de construction et les maîtres d’ouvrages se sont souciés davantage de travailler selon les normes de l’éco-construction.

Qu’est ce que la construction durable :
Respecter les normes de la construction c’est concevoir une démarche globale qui respecte au maximum l’environnement lors de la construction de son bâtiment. Cela implique de bien choisir les matériaux et de veiller à réduite l’impact de la construction sur l’environnement.

Quatre astuces pour une construction durable :
_ Le bon choix du lieu : si l’on veille à respecter l’environnement et à le protéger il est primordial de bien choisir le terrain de construction de son bâtiment. Celui-ci ne doit pas être un terrain fertile ou un territoire cultivable.

_ Le choix de bons matériaux de construction durable : En choisissant des matériaux pour une construction durable il faut essentiellement respecter deux critères : la performance et l’absence des incidences néfastes. Sur le plan de la performance, il faut faire attention à l’étanchéité, l’isolation thermique et acoustique. Quant aux incidences, ces matériaux doivent être choisis  en fonction de leur effet sur la nature et les occupants : pollution, risques, nuisance à la santé… Ce sont donc des produits écologiques avec un minimum d’effet sur la nature et l’environnement. A ce sujet il est bon de savoir que le concept de l’énergie grise c’est développé ;

L’énergie grise est l’énergie qu’il faut dépenser pour fabriquer, distribuer le produit mais aussi pour extraire les matières premières et enfin pour éliminer ou recycler le produit en fin de vie.  Pour donner un ordre d’idée, les matériaux d’une maison moyenne construite de manière conventionnelle ont nécessité de l’ordre de 700.000 à un million de kWh. Cette énergie grise représente de l’ordre de 50 à 100 ans de chauffage et d’eau chaude et son impact est donc très important. Cette notion est aussi utilisée pour les chantiers HQE (Haute Qualité Environnementale)

Voici quelques valeurs d’énergie grise pour 3 matériaux de construction :

Matériau  Densité (kg/m3)   Energie Grise (KWh/m3) 
Enduit de ciment 1900 1235
Enduit de chaux 1600 1040
Plâtre courant pour enduit intérieur  1150 552

L’utilisation des enduits à base de plâtre sont les plus adaptés à la construction durable. 

_ L’amélioration de l’isolation thermique : le choix de bons matériaux favorisant l’isolation thermique, est primordiale lors d’une construction durable d’un bâtiment dans la mesure où il diminue l’utilisation des appareils de climatisation et de chauffage qui sont responsables d’un grand part de la pollution actuelle. En outre, cette isolation peut être assurée par la pose d’une couche isolante sur les murs. 

_ L’amélioration des performances énergétiques du bâtiment : L’économie d’énergie n’est pas seulement synonyme de gain matériel. Économiser l’énergie c’est à la fois diminuer les taux de pollution qui deviennent de plus en plus importants et protéger les ressources naturelles de plus en plus endommagées.   

Ces dernières décennies, le souci de la protection de la nature et de l’environnement s’est développé de façon considérable chez les individus. Une prise de conscience qui est due à l’état lamentable de notre planète et qui s’est transformé en une préoccupation générale dont on voit les symptômes, entre autres,  dans le domaine la construction. Cette préoccupation se résume par le choix de bons matériaux qui n’ont pas d’impacts néfastes sur l’environnement tout en réduisant les nuisances, les déchets et  les pollutions engendrés par la construction et en garantissant une étanchéité à long terme pour le  bâtiment. C’est bien ça le sens de la construction durable.